Psycho-sexologue dans le Loiret, à Orléans

Avant d'exercer le métier de sexologue dans le Loiret et d'ouvrir son cabinet, Manon Rasmani-Villermaux a travaillé à l'hôpital d'Orléans pendant une douzaine d'années. Constatant un manque dans le domaine de la sexologie, pourtant crucial à l'équilibre humain, elle s'est formée pendant trois ans dans l'une des meilleures écoles françaises.

Puis, elle a ouvert son cabinet de sexologie, à Orléans, où elle reçoit des patients pour des motifs divers : troubles, dépendances, thérapies de couple...

Pour suivre les patients n'habitant pas le Loiret, elle propose également des consultations de sexologie en ligne.

12 années à l'hôpital

Sexologue Orléans

12 années à l'hôpital

En 2006, Manon Rasmani-Villermaux rentre au sein de l'hôpital d'Orléans, où elle travaillera jusqu'en 2019, dans différents services. Elle prend conscience des effets secondaires de la maladie auxquels les patients doivent faire face, tant sur le plan physique que psychique.

L'une des répercussions les plus évidentes concerne le domaine de l'intime et de la sexualité :

  • - Comment avoir des relations épanouies lorsque l'on ne s'accepte pas soi-même ?
  • - Comment faire face à une perte de désir ?
  • - Comment en parler avec son conjoint ?

Ces questions, pourtant primordiales, ne sont quasiment jamais abordées à l'hôpital, laissant le patient seul et en détresse. C'est ce qui motivera le sujet de son mémoire de fin d'étude, sur les souffrances intimes des patientes atteintes d'un cancer du sein.

De son passé de soignante, la psycho-sexologue a gardé une charte éthique pour la prise en charge de ses patients.

Une formation en sexologie

Comprenant l'importance de la sexologie sur la guérison et l'équilibre du malade (ce sera d'ailleurs le sujet de son mémoire de fin d'étude), Manon Rasmani-Villermaux recherche une formation en sexologie. Elle choisira l'école qui propose à son sens l'enseignement le plus complet : l'école de psycho-sexologie de La Défense.

Elle suivra une formation de trois années au sein de cette école, où elle apprendra à traiter chaque trouble sexologique, en prenant en compte la spécificité de chaque patient.

Elle obtient son diplôme en juillet 2018, avec mentions.

Une formation continue

Étonnamment, le domaine de la psycho-sexologie est assez récent, et évolue assez vite.
Aussi, depuis 2016, Manon Rasmani-Villermaux participe chaque année à des conférences où elle découvre les dernières recherches en sexologie, et apprend de nouvelles méthodes de prise en charge de patients.

Elle se forme également à de nouvelles techniques, pour pouvoir aider ses patients. Elle a par exemple obtenu en mai 2018 un diplôme en E.F.T., qui est une technique de libération émotionnelle, qu'elle utilise depuis quotidiennement avec ses patients.
Parmi ces techniques, on trouve aussi des méthodes de relaxation ou de l'auto-hypnose.

Membre au sein d'associations

Sexologue Loiret

Membre au sein d'associations

Après l'ouverture de son cabinet, Manon Rasmani-Villermaux rejoint naturellement diverses associations, en rapport avec son métier de sexologue dans le Loiret :

  • - l'association Les Clés de Vénus, crée en 2009, qui aide et informe les femmes sur le vaginisme et les dyspareunies, et plus généralement sur les douleurs ressenties lors de rapports sexuels,
  • - l'association Mémoire Traumatique et Victimologie, qui effectue des recherches sur les conséquences psychotraumatiques des violences : détresse psychique, vulnérabilité, précarisation, etc.

Elle est aussi membre du Syndicat National des Sexologues Cliniciens, premier syndicat français regroupant les sexologues praticiens.

Un réseau de professionnels à Orléans

La psycho-sexologue écoute, informe, guide, conseille et accompagne... Mais ne pratique aucun examen physique, et ne prescrit aucun médicament.

Pour cela, si la situation le nécessite, Manon Rasmani-Villermaux s'appuie sur un réseau de professionnels qui travaillent conjointement avec elle : médecins, gynécologues, kinésithérapeutes, sage-femmes, endocrinologues...

Dès le lundi 11 mai 2020, je suis prête à vous accueillir au sein de mon cabinet. Vous pouvez me contacter dès à présent pour (re)prendre rendez-vous.